2 Timothée 1 (Ostervald)

1 : 1
Paul, apôtre de Jésus-Christ, par la volonté de Dieu, pour annoncer la promesse de la vie qui est en Jésus-Christ, à Timothée, mon fils bien-aimé.
1 : 2
Grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu le Père, et de Jésus-Christ notre Seigneur!
1 : 3
Je rends grâces à Dieu que je sers avec une conscience pure, comme mes ancêtres, car, nuit et jour, je ne cesse de faire mention de toi dans mes prières,
1 : 4
Me souvenant de tes larmes, désirant fort de te voir, afin d'être rempli de joie,
1 : 5
Et gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, et qui a été d'abord dans ton aïeule Loïs, puis dans ta mère Eunice, et qui, j'en suis persuadé, est aussi en toi.
1 : 6
C'est pourquoi je te rappelle de rallumer le don de Dieu qui t'a été communiqué par l'imposition de mes mains.
1 : 7
Car Dieu ne nous a point donné un esprit de timidité, mais de force, de charité et de prudence.
1 : 8
N'aie donc point honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi son prisonnier; mais souffre avec moi pour l'Évangile, par la puissance de Dieu,
1 : 9
Qui nous a sauvés, et nous a appelés par un saint appel, non selon nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant tous les siècles,
1 : 10
Et qui a été maintenant manifestée par la venue de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a détruit la mort, et mis en évidence la vie et l'immortalité par l'Évangile,
1 : 11
Pour lequel j'ai été établi prédicateur, et apôtre, et docteur des Gentils.
1 : 12
C'est pour cela aussi que je souffre ces choses; mais je n'en ai point honte, car je sais en qui j'ai cru, et je suis persuadé que par sa puissance il gardera mon dépôt jusqu'à ce jour-là.
1 : 13
Retiens dans la foi, et dans la charité qui est en Jésus-Christ, le modèle des saines instructions que tu as entendues de moi.
1 : 14
Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous.
1 : 15
Tu sais que tous ceux qui sont en Asie m'ont abandonné, parmi eux sont Phygelle et Hermogène.
1 : 16
Le Seigneur fasse miséricorde à la famille d'Onésiphore; car il m'a souvent consolé, et il n'a point eu honte de mes chaînes.
1 : 17
Au contraire, quand il a été à Rome, il m'a cherché fort soigneusement, et m'a trouvé.
1 : 18
Le Seigneur lui donne de trouver miséricorde devant le Seigneur en ce jour-là. Et tu sais mieux que personne, combien il m'a servi à Éphèse.